ALIX : UNE CAROTTE GEANTE, DE LA GOURMANDISE ET DES RIRES

July 12, 2019

 

En ce mois d’août, venez découvrir l’interview gourmande d’Alix Le Calvez : diététicienne psychonutritionniste fraîchement installée à Ginko ! Certains d’entre vous l’ont déjà rencontré lors de sa conférence « Bien dans sa tête, mieux dans son assiette », aujourd’hui elle vous parle de son quotidien.

 

 

Bonjour Alix, vous vous êtes installée il y a quelque semaines dans le quartier Ginko pourriez-vous vous présenter ? 

Je suis Alix, je suis bretonne et mon parcours m’a amené à Bordeaux. J’ai fait de la musique classique, j’ai joué du trombone et je suis passionnée par la science, mais après avoir entrevu ce qu’était un laboratoire ça me plaisait moins. Je suis très gour

 

mande et j’aime aussi respecté mon corps, en fait les deux vont ensemble. J’aime beaucoup cuisiné mais en ce moment j’ai la flemme, il fait tellement chaud. Le fait d’exercer ce métier me permet de me comprendre chaque jours et de comprendre les aspects psychologique. Je me sens apaisée par rapport à mon alimentation et je veux le transmettre à mes patients. Une alimentation est plaisir sain, sans culpabilité.

 

Quel aliment choisiriez-vous pour vous représenter et pourquoi ? 

Je vais prendre un truc que j’aime bien, la tarte aux framboises, parce qu’il y a le fruit, le crémeux et la pâte. Pour moi, le coté gourmand représente le fait que j’ai pas mal de facette dans mon métier et ma vie personnelle. J’aime bien explorer de nouvelles choses. C’est frais, ça calle, c’est gourmand et c’est sain ! 

 

Quel type de consultation proposez-vous aux habitants de Ginko ? 

Je fais de la psychonutrition qui est plus un aspect psychologique de la nutrition et permet de comprendre c’est qu’est l’alimentation intuitive. C’est comme quand on dit « Si tu donnes un poisson à un homme il mangera un jour ; si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours », j’apprends à mes patients à bien s’alimenter, je prends en compte leur ressenti et leur histoire. Les consultations de micronutrition sont plus qualitatives que le côté psychologique mais souvent les deux vont ensemble. Parfois je commence par psychonutrition et je continue avec la micronutrition, ça dépends, parce que certaines personnes arrivent avec des problématiques précises et plus ciblés.

 

Et quelle est votre boisson préférée à Ginko & Co ?

Ah bonne question, alors… j’aime bien le café et le thé glacé, mais si je pouvais venir plus souvent, vers 10h je prendrais le cappuccino. C’est vachement gourmand comme boisson, j’adore !

 

Qu’est-ce qui vous satisfait le plus dans votre métier ?

C’est quand je vois que les gens comprennent des choses, par exemple pendant une consultation ils retiennent un élément qui fait la différence et qui leur permette de prendre conscience et d’avancer.

 

Quelle est votre recette préférée pour l’été ?

La soupe thaïlandaise, ça hydrate beaucoup. D’ailleurs je vais bientôt publier une recette de soupe thaïlandaise sur mon blog (https://psychonutritionbordeaux.com/recettes). Sinon j’aime aussi une salade toute simple avec une bonne vinaigrette.

 

Vous êtes invitée à une soirée déguisée, quel déguisement choisissez-vous ? 

Alors la dernière soirée à laquelle j’ai participé avait comme thème « Venez comme vous ne serez jamais » Je suis arrivé avec un soutien-gorge bonnet E, c’était très rigolo ! Après je suis très bien comme je suis. J’avais pensé à une carotte géante en premier mais je ne sais pas pourquoi, peut-être par rapport à mon métier *rires*

 

Vous avez d’autres cabinets sur Bordeaux, pourquoi avoir choisi comme nouvel emplacement le quartier Ginko ? 

Le quartier est hyper agréable, en développement, plus accessible que d’autres quartiers de Bordeaux et il n’y a pas beaucoup de professionnel paramédicaux. Il y a beaucoup d’initiatives et je pense que si je devais acheter un appartement j’en achèterais un ici. J’ai grandis à côté de la mer et avoir un lac pas loin c’est agréable. Il y a aussi les espaces verts, enfin voilà le cadre est vraiment sympathique !

 

Quel était votre rêve d’enfant ?

Hmm.. ah c’est une bonne question ça. Je voulais devenir la meilleure quel que soit le domaine, la perfection c’est une tradition familiale. J’ai eu plusieurs rêves comme fonder une communauté autonome ou devenir guide en montagne. J’ai beaucoup tenté mais je me suis rendue compte que c’était trop perfectionniste pour moi et que c’est beaucoup plus enrichissant d’être dans l’humain.

 

Avez-vous une petite anecdote de consultation/ateliers à nous raconter ? 

Une anecdote hmm…Une patiente mangeait du Nutella à la petite cuillère tous les matins sans savoir pourquoi. Je faisais un atelier avec un hypnothérapeute, on a travaillé un peu, parlé avec les participants normalement. Et chez cette patient quelque chose s’est débloqué et elle a arrêté du jour au lendemain de manger sa pâte à tartiner. Je pense que c’est juste le fait de mettre de la conscience sur un fait qui change les personnes, c’est vraiment génial de voir qu’en discutant tout se lâche et se débloque !

 

Quel est le conseil que vous donnez le plus à vos patients ?  

« Pas faim pas manger, pas manger pas faim. », c’est le premier truc que ma formatrice m’a dit. Il faut éviter de se dire que parce que c’est l’heure de manger, parce que c’est une « règle commune » qu’il faut manger. On devrait manger parce qu’on a faim et on mange aussi parce que ça comble un besoin psychologique.

 

Quel est votre petit plaisir honteux ?

Est-ce que j’ai honte des fois ? Hmm j’ai pas forcément honte de manger des trucs, j’ai pas d’aliments interdits. Ah si manger devant une série ! *rires* J’aime bien le faire mais bon j’essaye de mettre en pratique ce que je propose à mes patients, manger et être en premier plan avec soi et laisser la série en second plan mais parfois je choisis la série.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

4 Tips pour se mettre dans l'ambiance de Noël !

December 4, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives